"Les Hauts de Hurlevent" Yann, Edith

Publié le par Aurelie

Les Hauts de Hurlevent

D'après le roman d'Emily Brontë

Yann (scénario), Edith (dessin et couleurs)

Éditions Delcourt, "Ex-Libris", 2009-2010

 

 

"Aussi longtemps que je vivrai, aucun mortel ne parviendra à nous séparer."

 

 

hurlevent1.jpgLa famille Earnshaw recueille un jour un enfant vagabond mourrant de faim dans la rue. Le père le nomme Heathcliff. Les enfants de la famille ne réussissent pas à l'accepter, et l'insultent sans arrêt. Cependant, avec la jeune Catherine au caractère impétueux, un lien indestructible se forme, qui doit influer sur les destins respectifs de tous les personnages.

 

 

Moi qui adore la littérature britannique et la BD, bien sûr, je me suis jetée sur cette adaptation.

 

Les dessinateurs retranscrivent cette histoire en deux tomes. L'action se déroule dans la lande anglaise. La palette de couleurs est tout à fait appropriée : beaucoup de vert, de pastels, de couleurs sombres et ternes pour appuyer le caractère glauque du paysage. Les personnages sont portraiturés de manière efficace, même si un peu exagérée sans doute, pour pallier au manque de définitions. Le dessin est un peu naïf et je dirais même trop propre au vu de l'histoiremais s'harmonise dans le ton général de la bande-dessinée.

 

hurlevent2.jpgMais comme cette adaptation est courte! Seulement deux tomes pour cette oeuvre majeure. C'est mon principal regret. Le rythme est soutenu et l'ensemble de l'histoire est résumée aux principaux événements de l'intrigue. Le récit est très simplifié. L'histoire est racontée dans l'ordre chronologique des faits, ce qui n'est pas le cas dans le roman (voir l'extrait plus bas). Le temps n'est pas assez pris pour développer l'atmosphère fantastique. Cette dernière découle naturellement de silences, de non-dits, de longueurs qui n'ont pas leur place dans la BD. L'épisode de la branche qui tape sur la fenêtre, généralement cité comme un des modèles du fantastique, n'est pas retranscrit comme tel. À part la mention des fantômes à la fin, le fantastique est donc presque entièrement évacué. C'est rare de dire qu'il manque des longueurs, mais oui, quelques cases muettes, quelques dessins en pleine page ou même en double page auraient ajouté beaucoup à cette adaptation.

 

Cependant, pour avoir testé cette bande-dessinée sur quelqu'un qui ne connaissait ni le roman, ni les adaptations cinématographiques, je peux dire que cela invite le lecteur à aller plus loin. Cette adaptation n'est pas forcément une fin en soi, mais constitue une passerelle vers le texte intégral, autant pour un public adolescent que pour un public adulte. Elle est donc à conseiller dans tous les cas!

 

J'en profite pour mettre à la fin de cet article la scène d'ouverture de l'adaptation cinématographique de Peter Kominsky, avec Juliette binoche et Ralph Fiennes, et une musique absolument poignante et magnifique de Ryuichi Sakamoto (souvenez-vous : Furyo, David Bowie!).

 

 

Thèmes : adaptation littéraire / littérature britannique

 

***

 

 


 

Publié dans BD

Commenter cet article

Loula 06/09/2010 13:31


En effet, comme passerelle ça peut être pas mal, surtout en ce moment avec Twilight!!ça sera plus facile d'accès pour certains collégiens que le roman.


Aurelie 06/09/2010 18:19



Tout à fait Loula... Et puis entre nous, c'est bien plus poignant et profond qu'une histoire d'amour light avec un vampire végétarien... Sans rancune, hein! Je veux bien avouer que j'ai lu les
quatre tomes. Mais ces grands romans classiques ont quelque chose de particulier. 



faelys 05/09/2010 19:31


Le 20ème est un peu trop éloigné de ...Lille! mais je chercherais dans les bibliothèques du coin à l'occasion! en tout cas je m'intéresse de prêt aux autres titres de la collection! (d'ailleurs
j'en ai vu pas mal à la Braderie aujourd'hui, j'ai pu les feuilleter et noter des titres à acheter pour le collège..)


Aurelie 06/09/2010 18:16



Ah oui c'est vrai que tu travailles dans un collège. J'en ai lu pas mal de cette collection, mais je n'ai pas toujours fait de critiques ici. J'avais peu de temps pour les critiques de livres,
alors s'il fallait que je mette les BD en plus... mais je le ferai plus souvent. J'ai lu "La métamorphose" de Kafka mais c'est assez dérangeant pour des collégiens peut-être, "Le portrait de
Dorian Gray" est très bon (j'en avais fait une critique), "Le tour du monde en 80 jours", "les contes du boudoir hanté" mais plutôt pour les adultes, "Tom Sawyer" a toujours un grand succès
auprès des enfants, "Oliver Twist" et "Capitaine Fracasse" aussi. Voilà!



faelys 04/09/2010 19:37


c'est une sacrée coincidence: je viens de commander d'autres BD de cette collection, après avoir longtemps hésité pour celui-là dont je cherchais désespérement un avis de lecteur!


Aurelie 05/09/2010 19:11



C'est une collection de très bonne qualité! Honnêtement, tu peux les commander. C'est une bonne passerelle et puis c'est normal que ce soit pas aussi creusé que le roman. Tu peux y aller : )


Si tu veux tout savoir, je l'ai emprunté dans la bibliothèque Marguerite Duras à Paris dans le 20e. Et elle était en présentation ^^