"Eco, la malédiction des Schaklebott" Almanza, Bianco

Publié le par Aurelie

Eco

La Malédiction des Schaklebott

Jérémie Almanza

Guillaume Bianco

Éditions Soleil, "Métamorphose", 2009

 

 

Tout leur petit monde avait été dévasté en un instant.

 

 

eco.jpgLes parents d'Eco sont des couturiers renommés qui taillent des costumes à toutes les grandes personnalités du pays. Un jour, Eco est chargée de la livraison de trois petites poupées faites pour la fille du Ministre. En chemin, elle rencontre une vieille mendiante et son enfant et leur cède les poupées par compassion. De ce jour, ses parents sont déchus de leurs privilèges et tombent dans une sombre folie.

 

 

Album? Bande-dessinée? Conte? Almanza et Bianco se sont associés pour produire cet ouvrage multi-genres. D'un côté, on est très proche du conte : l'histoire est mise en parallèle avec celle de Jack et le haricot magique, le texte est dispersé, les illustrations tiennent la plus grande place. Un château en ruine, de la magie, bref tout y est pour faire de cette histoire un conte dans les règles de l'art.

 

Cependant, l'ambiance est imprégnée de violence, l'endroit résonne des cris de démence de la mère. Le dessin d'Almanza - également dessinateur de la BD Aristide broie du noir - est très proche d'un style à la Tim Burton, à la fois dans le trait mais aussi dans les thématiques (enfance, noirceur, création ou invention, solitude, différence). On entendrait presque la musique de Danny Elfman par dessus. Ma question finalement est : à qui s'adresse cet ouvrage? Aux ados - jeunes adultes? La forme visuelle, très proche d'un album jeunesse, est sans doute rédhibitoire pour ce genre de public. De plus, Eco se prend pour un monstre : en réalité, c'est juste la puberté... On était si bien sur les rails du conte, mais il a fallu dévier sur un rebondissement inattendu qui, je dois dire, arrive comme un cheveu sur la soupe.

 

Bel essai, mais peu concluant? D'ailleurs, ce tome 1, sorti il y a trois ans, n'a pas encore de suite.

 

 

Les avis (plus enthousiastes que le mien) de :

    Une page lue chaque soir

"Des réflexions sur la vie..."

    Lily et ses livres

"Une très belle découverte"

    L'autre côté du miroir

 

 

 

Thèmes : conte / adolescence / illustration

Publié dans BD

Commenter cet article

faelys 14/06/2011 11:42


c'est marrant: j'avais eu envie de le lire lors de sa sortie puis cette idée s'est essouflée et je l'ai oubliée. lire ton billet aujourd'hui me fait croire que ce n'était pas un hasard, finalement.


Aurelie 14/06/2011 21:15



Tu peux toujours le lire, hein. Ca prend pas longtemps. Mais je ne lui vois qu'un intérêt limité. Mais peut-être que tu trouveras qu'il intéressera tes élèves.