"Ces années blanches" Julie Jacob-Coeur

Publié le par Aurelie

Ces années blanches
Julie Jacob-Cœur
Thierry Magnier, "roman", 2011


En réalité, à chaque minute, je me dis que je n'y arrive pas, que j'ai perdu ma sœur, mes parents, et je n'arrive pas à envisager le futur comme quelque chose qui me permettra d'avancer.


anneesblanchesMarie se sépare de sa famille et va habiter chez son frère : sa sœur, Rose, a des accès de violence et fugue régulièrement. Marie essaie de vivre sa vie sans pâtir des angoisses familiales.


Premier roman de l'auteur, qui s'attaque tout de suite à un sujet délicat, la drogue chez les adolescents. C'est un roman qui peut être mis en parallèle des romans comme L'Herbe Bleue, ou Moi, Christiane F., que j'ai personnellement lu pendant mon adolescence. Ici, on s'intéresse moins à la réalité de la drogue mais à un point de vue extérieur important : celui de la famille. On observe les conséquences de la violence de Rose et de son addiction aux drogues sur ses parents et plus particulièrement sa sœur. Cette dernière ne comprend pas ses parents, leur impuissance, leurs réactions et se sent rejetée injustement.

Par des courts chapitres, Marie dévoile ses pensées, sa lutte, ses frustrations, tout ça de manière un peu désordonnée. Comme Marie, on a un peu de mal à mettre tout ça en ordre et à trouver la cohérence. Petit regret : les dialogues aussi désordonnés que dans la réalité, c'est bien, mais dans la réalité, on sait qui parle… Ces années blanches désignent une période où Marie attend de vivre. C'est le blanc, le vide, le besoin vital d'oublier qui hante Marie. Je regrette simplement que ce ne soit pas un tout petit peu plus marquant.

 

Les avis de :

    Bauchette

"Un premier roman qui m'a touchée par son sujet et son point de vue."

    Ricochet (Claude-Anne Choffat)

"Avec habilité, Julie Jacob-Coeur donne la parole à l'enfant qui endure les dommages collatéraux d'une situation délicate."

 

 

Thèmes : Drogue / violence / relations entre soeurs / adolescence / famille

Publié dans Romans ado

Commenter cet article