"Le rire de Stella" Siobhan Parkinson

Publié le par Aurelie

Le rire de Stella
(Something Invisible)
Siobhan Parkinson
Ecole des Loisirs, "Neuf", 2009



Jake est une jeune garçon dont on suppose qu'il a entre 11 et 13 ans, et qui a pour but de devenir peintre de poissons. Il n'aime ni les filles, ni les bébés. Cependant, sa mère attend une petite soeur, et il va devenir l'ami de Stella, une jeune fille de son âge faisant partie d'une famille nombreuse. Leur amitié est mise à rude épreuve par un drame dont Jake se rend coupable.


Tout d'abord, je me permets de faire un tout petit aparté pour m'excuser de cette longue période sans poster... Que voulez-vous, un coup de mou, ça se contrôle pas trop!

Voilà un roman dans lequel on a un peu de mal à entrer, et pour cause. Le parti pris du style veut que le narrateur déroule l'histoire en montrant bien explicitement qu'il en connaît la fin. Le lecteur sent donc peser au-dessus des personnages une épée de Damoclès fort lourde. J'oserai même dire que le style employé se rapproche plus d'un style d'adulte qui rapporterait un souvenir d'enfance. J'ai trouvé que ce style posait un problème, même si l'histoire veut que le ton soit grave. En effet, le narrateur est extérieur mais adopte le point de vue de Jake. On imagine mal un enfant de cet âge voir le monde d'une manière si obscure.

Outre ce problème du style, c'est évidemment une histoire très poignante et émouvante. La tension est maintenue tout au long du roman et on est dans l'attente du drame imminent. Tout est signe, toutes les rencontres et les conseils donnés à Jake sont des moyens de l'aider à tirer des leçons d'un épisode quasi traumatisant. L'ensemble du roman est ainsi cohérent. L'événement dramatique est situé dans une période temporelle bien délimitée qui invite à penser qu'après l'avoir dépassée, il faut tourner la page et continuer d'avancer.

La critique de Blogamoi, qui n'a pas vu les choses du même oeil que moi!


Thèmes : deuil / culpabilité

Publié dans Romans Jeunesse

Commenter cet article

sarah 13/11/2010 21:19


moi g du lire se livre pour l'école et g tro aiiimé mai a la fin c dramatique ak Joanne


Gaëllou 17/07/2009 22:12

Je viens de le terminer (reste plus qu'à écrire un billet sur mon blog) et j'ai aussi eu du mal à entrer dedans.
J'aurai aimé qu'on sache plus rapidement ce qui allait se passer. J'ai trouvé l'attente longue !

Aurelie 31/07/2009 12:36


C'est très pesant, même!