Poèmes de Raymond Queneau

Publié le par Aurelie

Poèmes de Raymond Queneau
Anthologie de Benoît Marchon
Illustrations Thomas Baas
Bayard Jeunesse, 2009



"Encore l'art po"
 
C'est mon po - c'est mon po - mon poème
Que je veux - que je veux - éditer
Ah je l'ai - ah je l'ai - ah je l'aime
Mon popo - mon popo - mon pommier
 
Oui mon po - oui mon po - mon poème
C'est à pro - à propos - d'un pommier
Car je l'ai - car je l'ai - car je l'aime
Mon popo - mon popo - mon pommier
 
Il donn'des - il donn'des - des poèmes
Mon popo - mon popo - mon pommier
C'est pour ça - c'est pour ça - que je l'aime
La popo - la popomme - au pommier
 
Je la sucre - et j'y mets - de la crème
Sur la po - la popomme - au pommier
Et ça vaut - ça vaut bien - le poème
Que je vais - que je vais - éditer



"Chanson grave"
 
Passez loin de l'horloge
        elle mord elle mord
Passez loin de l'horloge
        y habite la mort

 

Les aiguilles qui tournent
        graveront vos soucis
les aiguilles qui tournent
        graveront vos ennuis
 
Sur tous ces beaux visages
        qui sourient sans savoir
sur tous ces beaux visages
        se grave un désespoir
 
Passez loin de l'horloge
        elle mord elle mord
Passez loin de l'horloge
        y habite la mort



Une très bonne anthologie très variée au niveau des thèmes et des tons. A mettre entre toutes les petites mains et à lire à toutes les petites oreilles...

Publié dans Anthologie personnelle

Commenter cet article

sosjo 29/04/2009 10:02

Tu m'etonnes:) D'ailleurs je vois que nos cours du polonais ce n'etait pas en vain;) Miłego dnia:)

Aurelie 30/04/2009 07:53


Tout pareil ^^


lecteur international 27/04/2009 08:44

Y a pas de paradoxe:) Je comprends les lettres de Cicero mais je ne comprends pas Pierre quand il parle;) Question de connaissance d'usage, c'est tout:)

Aurelie 28/04/2009 08:02


Je te rassure, nous non plus on ne le comprends pas quand il parle! Ahhh ce cher Piotr!


lecteur international 23/04/2009 10:55

Ah bon! Alors ca existe, l'ecriture de Queneau dechiffrable pour un Polonais? Pas mal, il fallait que je l'eusse su avant de commencer "Zazi..." dont je n'ai rien compris;)

Aurelie 26/04/2009 18:36


Tu peux traduire des poèmes de Ronsard et tu comprends pas Queneau! D'aaah! En voilà bien un paradoxe! ;-)